Réaliser une chambre à coucher qui incite au sommeil

Réaliser une chambre à coucher qui incite au sommeil

Bien souvent, lorsque nous aménageons notre chambre à coucher, nous pensons esthétisme. C’est là une grossière erreur… Car s’il est une pièce pour laquelle nous devons faire privilégier la fonctionnalité, c’est bien celle-ci! Ensemble, voyons comment notre chambre peut influencer la qualité de notre sommeil et apprenons comment maximiser celle-ci.

Un pan de mur peint en orange, de jolies petites tables de nuit, un petit coin bureau, un imposant meuble sur lequel trône la télévision, de la literie agréable à l’œil, des tableaux accrochés ci-et-là, etc.: nous sommes nombreux à penser notre chambre à coucher en fonction de nos goûts en matière de décoration. Il convient toutefois, et dans ce cas précis, de les laisser de côté. Explications.

Ô distraction

Vous ne vous sentez pas encore prête(e) à tomber dans les bras de Morphée mais un réveil plus que matinal le lendemain vous contraint à vous glisser sous les draps. Seulement voilà, votre cerveau, qui n’a aucune envie de sombrer, va tenter de détourner votre attention par tous les moyens possibles. Il suffit qu’une télévision, qu’un ordinateur ou encore qu’un livre traîne par-là pour retarder le moment d’endormissement de quelques dizaines de minutes. Une chambre à coucher doit exclusivement servir à dormir et ne doit donc pas être parasitée par un quelconque élément indésirable.

Un lit à sa place

Sans parler de feng shui, les scientifiques s’accordent à dire qu’une bonne orientation du lit permet de favoriser le sommeil. Veillez à placer la tête de celui-ci contre un mur démuni de fenêtre afin d’éviter courants d’air et luminosité. Évitez également de disposer un quelconque meuble au pied de ce dernier sous peine d’éprouver des difficultés à vous endormir induites par un sentiment d’emprisonnement.

Un bon matelas

Notez toutefois que, peu importe les dispositions prises, vous ne bénéficierez jamais d’un sommeil satisfaisant sans un matelas de qualité. Sachez, par exemple, que ce dernier ne jouit d’une espérance de vie que d’une dizaine d’années. Passé ce délai, il convient d’en changer. Si le matelas (www.oscarsleep.com) représente un certain budget, cette dépense est davantage à considérer comme un investissement sur votre santé. Nous passons plus d’un tiers de notre vie à dormir, il est donc nécessaire que ce sommeil se passe dans les meilleures conditions.