Primes à la rénovation: les montants octroyés augmentent en région wallonne

Primes à la rénovation : les montants octroyés augmentent en région wallonne

À l’heure où les taxes en tout genre sont à la hausse et se multiplient à vitesse grand V, voici une nouvelle qui fait du bien: dès le 1er mars 2018, une douzaine de primes wallonnes à l’amélioration des performances énergétiques et à la rénovation verront leurs montants doubler, voire quadrupler!

Explications.

Primes à la rénovation: les montants octroyés augmentent en région wallonne

Un faible succès

La région wallonne octroie actuellement toute une série de primes en vue d’encourager les ménages à prendre soin de leur habitation, tout en songeant à l’environnement. L’année dernière, un budget de 33 millions d’euros avait d’ailleurs été débloqué à cet effet. Reste que seuls 19 millions sur ces 33 ont été utilisés. Pourquoi? La faute, selon le gouvernement, à des montants trop peu attractifs en comparaison des démarches administratives nécessaires à leur obtention.

Face à ce constat, Valérie De Bue et Jean-Luc Crucke, respectivement ministre wallonne du Logement et ministre wallon du Budget et de l’Énergie, ont décidé purement et simplement d’augmenter cesdites primes en vue de les rendre plus intéressantes. Au total, ce sont donc 12 primes qui verront, dès le 1er mars 2018, leurs montants exploser.

« Je pense qu’il y a un problème de communication, il y a un problème de procédure, il y a peut-être aussi un problème de faiblesse des montants au regard de la complexité de la procédure, donc l’idée est d’augmenter ces montants. De toute façon, les budgets sont disponibles. »

De belles économies

Si vous comptez prochainement changer votre toiture ou vos châssis, demander un audit énergétique, troquer votre chaudière actuelle pour une chaudière biomasse, revoir l’isolation de vos murs, faire installer une pompe à chaleur ou encore mettre aux normes vos différentes installations électriques, vous risquez donc de faire quelques économies non-négligeables!

Prime à la rénovation: des augmentations importantes

Car si les montants sont à la hausse, ceux-ci passent parfois du simple au double, voire au triple ou au quadruple! À titre d’exemple, si les primes à l’amélioration des performances énergétiques vous permettaient d’économiser jusqu’alors 800€ dans le cadre du changement d’une vieille chaudière pour une chaudière biomasse, vous pourrez, dès le 1er mars 2018, prétendre à plus de 1.750€ (le montant des primes peut être majoré en fonction des revenus du ménage)!

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet dédié de la région wallonne: www.energie.wallonie.be.