La panic room: réelle utilité ou gadget high-tech ?

La panic room, autrefois exception, est en passe de se démocratiser. Cette technologie tout droit venue des États-Unis infiltre en effet peu à peu nos habitations. Si elles n’ont pas encore conquis le coeur de tous, elles séduit chaque jour toujours plus de particuliers et professionnels. La panic room: réelle utilité ou gadget high-tech? Tentons d’y voir plus clair…

Avant d’aller plus loin, rappelons ce que désigne l’appellation « panic room ». Panic room est un mot anglais signifiant « pièce de panique ». En français, la panic room désigne également une pièce de sûreté, aussi appelée pièce de survie, pièce sécurisée, pièce fortifiée ou encore chambre forte.

Située au sein même d’un bâtiment, la panic room a vocation a protéger biens et personnes des attaques extérieures. À la différence du coffre fort, qui ne sert qu’à protéger documents sensibles et objets de valeur, la panic room, de par ses dimensions et spécificités, peut en effet accueillir une ou plusieurs personnes, selon les modèles. La panic room est, de la même manière qu’un coffre fort, habilement dissimulée à l’intérieur d’un bâtiment (maison ou bureaux).

La panic room: réelle utilité ou gadget high-tech ?

Panic room: des plus simples aux plus sophistiquées

Si certaines panic room ne sont que très peu éloignées d’un simple placard, d’autres ressemblent davantage à de véritables forts imprenables, jouissant de tout le confort moderne. En fonction du degré de menace ressenti, les panic room peuvent en effet être équipées de toute une série d’aménagements et gadgets. Chambre à coucher, cuisine, salle-de-bain, etc.: les modèles les plus onéreux peuvent permettre à leurs propriétaires de bénéficier de tout le confort nécessaire à un voire plusieurs jour(s) de confinement.

Disposant de murs blindés, les panic room sont 100% sécurisées. Mais, ici aussi, le degré de sécurité est fonction des matériaux employés et donc du degré de sophistication. Certains accessoires peuvent compléter les services offerts par un tel dispositif. Ligne direct avec les forces de l’ordre, groupe électrogène, caméras, etc.: à peu près toutes les extravagances sont envisageables.

La panic room, un gadget?

Si les cambriolages sont légion, reste qu’on peut difficilement envisager l’utilité de ce type de dispositif chez monsieur et madame tout le monde. En revanche, certaines personnalités politiques ou non peuvent y voir un certain intérêt. Les commerces et entreprises sensibles comme les bijouteries, les banques, etc. peuvent également se montrer intéressés par ce type de sécurité.

Pour plus d’informations sur les panic room, cliquez ici.