Retour sur la tendance du home staging

Le home staging, ce mode de décoration rapide venue comme l’expression elle-même du monde anglo-saxon, est-il encore à présenter ? Il s’agit tout simplement d’un moyen efficace de conclure une vente rapidement en investissant moins de 5 % de la valeur du bien pour l’améliorer sur des points pratiques précis et sa décoration d’ensemble. Si cet investissement n’augmente généralement pas le prix de vente d’une maison ou d’un appartement, il permet de trouver plus rapidement un acquéreur, avec un prix négocié supérieur à ce qu’il en aurait été autrement. Sauf exception, on est donc gagnant à la fin des courses.

Retour sur la tendance du home staging

Les origines du home staging

Les États-Unis d’Amérique sont la première puissance économique et militaire, et sans doute politique, de la planète. Ils donnent le ton dans de nombreux domaines, et c’est encore plus vrai pour ce qui est de l’économie. Sans surprise, le home staging vient lui aussi d’outre-Atlantique, où il a fait ses preuves avant d’arriver en France il y a une dizaine d’années. C’est sans aucun doute l’émission Maison à vendre de l’agent immobilier Stéphane Plaza qui aura, avec quelques autres programmes, le plus popularisé cette technique de vente dans l’Hexagone.

La seule condition sine qua non du home staging est d’avoir sous la main la somme nécessaire en amont de la vente. C’est pour cette raison que cette dépense est parfois assumée par les agences immobilières. Quoi qu’il en soit, en fin de compte, le coût consenti redescend à zéro, dans la mesure où le home staging accélère la vente et optimise ses conditions.

Quelques outils pour réussir un home staging

Si le home staging est normalement un investissement rapidement rentabilisé, ce n’est pas le cas s’il est raté. En effet, des travaux mal faits ou une décoration de mauvais goût peut devenir un handicap plus que pesant. Il est donc conseillé de s’entourer d’experts du home staging pour éviter de tels désagréments. Si on a bon goût et la tête froide, il est possible de mettre soi-même la main à la pâte pour réduire les coûts.

Ainsi, il est conseillé de se concentrer sur une pièce stratégique d’un bien immobilier, généralement la salle de bain ou le séjour. En effet, la cuisine, si elle doit présenter le plus possible un aspect moderne et actuel, est la plupart du temps trop onéreuse pour faire l’objet d’un home staging. En ce qui concerne l’ajout de bibelots harmonieux, de rideaux de qualité ou d’accessoires susceptibles d’accentuer le côté coup de cœur chez les visiteurs, on aura tout intérêt à frapper à la porte d’Esprit.

Dans tous les cas, fixez-vous un budget de départ puis bouclez le côté théorique (plans, éléments à acheter, etc.) avant de passer à l’action, sous peine de vous exposer à de mauvaises surprises !